Les donneurs de leçons

2007-01-17 - Le Temps
Lu 307 fois

Certaines personnes ont le « don » de tout critiquer.
Rien ne leur plaît, à part ce qu'elles font elles-mêmes.
Il est évident que chez elles, l'auto-critique est pratiquement inexistante...
Elles sont persuadées qu'elles connaissent tout et évidemment, les autres n'en savent rien.
Elles donnent leurs avis sur tout et rien, et par malchance, elles ne peuvent pas le garder pour elles-mêmes.
Du coup, elles se mêlent de tout.
Il ne leur suffit pas de vous donner leur précieux conseil, mais cela tourne à l'ordre.
Et si parfois, cela n'est pas formulé comme tel, il n'en reste pas moins qu'il en est un.

Il s'agit au départ d'un conseil formulé avec un sourire aux lèvres et des paroles douces, question de convaincre.
Essayez de leur dire que vous n'y croyez pas vraiment et le ton change.
Elles insisteront, changeront de comportements et tiendront bon.
Elles sont sûres que vous vous êtes trompé dans vos choix.
Les leurs sont toujours justes.

Et non seulement, elles vous imposent leur choix, mais le fait que vous cédez au leur ne leur suffit pas.
Elles essayent aussi de changer votre façon de voir et de penser et de vous convaincre de ce qu'elles avancent.
Il ne leur suffit pas que vous faites ce qu'elles veulent, mais que vous le faites convaincu et avec un sourire sur les lèvres en plus.

Elles finissent par agacer leur entourage à force de fourrer le nez partout jusqu'à ce qu'elles atteinnent leur but.
Le pire c'est qu'elles veulent « programmer » autrui et sa façon de penser.

Le pire est qu'elles vous font la tête et vous rendent la vie impossible dès que vous ne vous vous pliez pas à leurs exigences.
Parfois, elles deviennent même insolentes et d'autres fois elles vous traitent alors comme si vous étiez « un bon à rien ».

D'ailleurs, elles se considèrent la plupart du temps comme supérieures aux autres.
Ces derniers ont toujours tort, ou, aux meilleurs des cas, n'ont pas tout à fait raison, ou alors, il y a mieux comme décision ou avis.

Elles ne se rendent compte ni de leurs erreurs, ni de leur tort, ni du fait qu'elles n'ont pas le droit de traiter les autres commes s'ils étaient des mineurs à vie et elles en sont les responsables...
Hajer AJROUDI



Janvier 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
<< >>