Chirurgie "sexthetique"

2007-01-21 - Le Temps
Lu 289 fois

A-t-on trop peur de vieillir ou aimons-nous le paraître plus que l'être ? Personnellement, je penche vers les deux réponses.
La preuve, mes amis de ma génération abordent mal la quarantaine.
Mes potes exècrent leurs excès d'orge et de cacahuettes salées.
Alors, ils se font aspirer la brioche, les mamelles et le triple menton.
Si en plus, les cheveux commencent à tomber et que l'engrais en lotion ne suffit plus, il faut courir se faire des implants.
Mes copines, elles, sont plus efficaces.
Elles changent d'un coup.
Poitrines restées stables grâce au silicone.
Lèvres fraîches grâce aux "piquouses".
Peaux tendues grâce au Botox.
Ni culottes de cheval, pas le sillon d'une ride, point de vergiture et aucune trace de peau d'orange.
Elles kiffent mieux !
Alors, on dépense tout ce qu'on s'enlaidit pour gagner...
afin que la beauté ne s'enfuie pas.



Janvier 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
<< >>