Revolvers exposés à la vente !

2007-01-30 - Le Temps
Lu 240 fois

La Chambre correctionnelle du tribunal de Grombalia a eu à juger, dernièrement, une affaire de trafic et port d'armes, sans autorisation.
10 personnes ont été impliquées dans cette affaire, dont sept ont comparu en état d'arrestation, deux en état de liberté et la dixième personne est encore en cavale.
Les faits dans cette affaire ont été déclenchés au mois de novembre 2006.
Une communication téléphonique faite aux agents de police, a révélé l'existence d'une bande de trafiquants d'armes.
Il s'agit de revolvers électroniques servant à électrocuter les adversaires.

Une enquête fut ouverte, et les suspects ont été piégés et arrêtés en flagrant délit.
A l'interrogatoire, l'auteur principal a avoué détenir 8 revolvers, qu'il avait achetés pour la somme de 400 dinars d'un ressortissant maghrébin, qu'il avait rencontré dans une boîte de nuit à Hammamet.
L'accusé a cédé 4 revolvers pour la somme de 110 dinars la pièce à des personnes qui sont déjà arrêtées pour complicité.
Les autres protagonistes ont été inculpés pour avoir été des intermédiaires entre le vendeur et les acquéreurs.
Les 3 autres revolvers ont été saisis par les agents de la police.
A l'audience, les accusés ont nié les faits qui leur étaient reprochés.
La défense demanda de reporter l'affaire pour préparer les moyens de défense.
Le tribunal accéda à cette demande.
Lamia CHERIF



Janvier 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
<< >>