Touché dans sa virilité, le macho se rebiffe

2007-01-31 - Le Temps
Lu 246 fois

Tunis - Le Temps :
Les deux antagonistes s'étaient au départ rencontrés pour passer une soirée animée par la dive bouteille.
Dans une discussion animée et de fil en aiguille ils évoquèrent les jours passés ensemble en prison et au cours desquels ils s'étaient soutenus mutuellement, bien qu'ils fussent des rivaux à un certain moment, s'étant entichés de la même jeune fille.
Toutefois l'un d'eux, toujours en parlant de cette jeune fille et s'adressant à son interlocuteur sur un ton narquois, lui fit comprendre que celle-ci l'avait quitté parce qu'elle ne le trouvait pas assez viril.
Ce qui fut mal pris par cet ami qui se sentit touché dans son intégrité physique et son amour propre.
Son sang n'ayant tourné qu'une fois, il se saisit d'un couteau qu'il planta soudainement dans le flanc de son ami, puis lui asséna un deuxième coup au niveau du visage, avant de prendre la fuite, le laissant baigner dans son sang.
La victime fut secourue par un ami venu le visiter par pur hasard.
Elle dut subir une intervention chirurgicale pour être hors de danger.
Quant à son agresseur, il fut arrêté le jour même et n'eut pas de mal à reconnaître son acte qu'il mit sur le compte de la colère, soutenant, toutefois, qu'il ne réalisait pas la gravité de son geste, et n'avait nullement l'intention de tuer son ami.
Devant le tribunal, où il fut inculpé pour tentative d'homicide.
Son avocat demanda le renvoi afin de préparer les moyens de sa défense, et l'affaire fut renvoyée pour le 8 février prochain à cet effet.



Janvier 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
<< >>