Règlement de comptes pour la moto volée

2007-02-02 - Le Temps
Lu 736 fois

Le propriétaire de la moto était à cent lieux d'imaginer qu'en la confiant à un mécanicien, elle serait l'objet d'un vol.
Dans cette affaire jugée par le tribunal de première instance de Tunis, les faits se présentent ainsi :
s'agissant d'une panne sérieuse du moteur, le jeune homme avait conduit sa moto chez le mécanicien qui l'avait invité à la reprendre le lendemain après midi.
Entre-temps, des inconnus se sont introduits la nuit dans le local, après avoir fracturé les fenêtres.
Ils raflèrent toutes les motos qui s'y trouvaient, y compris celle de la victime.
Une enquête a été ouverte, pour élucider cette affaire et retrouver les auteurs du vol.
L'affaire fut donc portée devant la justice, pour vol qualifié par effraction.
Coup de théâtre, la victime en rentrant un jour chez elle a aperçu un ami, habitant la même cité, à bord de la moto qui lui appartenait.
Fou de joie, il courut pour l'informer que c'était sa moto sur laquelle il circulait.
Il lui demanda gentiment alors de la lui rendre.
Mais celui-ci refusa.
Il parla donc à la sœur de son camarade, lui proposant même une somme de 1000 dinars pour récupérer sa moto, en vain.
Dépité, il décida de l'avoir par la force, pour cela, il rassembla toute une bande et se dirigea vers celui qui utilisait la moto.
Refusant de la lui remettre, il a été roué de coups de pieds et de poings.
L'un d'eux lui administra même un coup de gourdin sur la tête, le laissant sans connaissance.
La bande prit ensuite la moto et disparut dans la nature.

La victime, à son tour acompagnée pour se venger, et reprendre la moto, a dû suivre le même scénario.
A son tour acompagnée d'une bande de malfrats, elle se mit à la poursuite de son agresseur qu'elle retrouva en compagnie de sa fiancée et de son beau frère installés confortablement dans une camionnette.
C'est par surprise qu'ils les attaquèrent dépossédant la jeune fille de ses bijoux.
Ils prirent ensuite la camionnette et s'enfuirent.
Il a faillu l'intervention de personnes âgées, pour régler e différend.
La camionnette fut rendue à son propriétaire et la moto aussi.
Néanmoins pour avoir voulu récupérer par la force sa moto volée, le propriétaire devra répondre de son acte devant la justice.
Lamia CHERIF



Février 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28
<< >>