Le meurtre des deux petites élèves de nouveau en appel

2007-02-09 - Le Temps
Lu 199 fois

Dans cette triste affaire, deux personnes sont impliquées dans le meurtre de deux jeunes filles, élèves de leur état, qui avaient été violentées et violées avant d'être sauvagement assassinées à coup de barre de fer sur la tête.
Arrêtés et inculpés de viol avec violences, suivi de meurtre, les deux accusés avaient nié les faits qui leur étaient reprochés, déclarant qu'ils n'avaient jamais procédé ni au viol ni au meurtre des jeunes victimes.
Toutefois leur culpabilité ayant été retenue par le tribunal, ils furent condamnés à la peine capitale.
Ils interjetèrent appel, et comparurent hier devant la Chambre criminelle de la cour continuant à nier énergiquement avoir été les auteurs des faits incriminés et à clamer leur innocence.
Ils étaient bien connus dans ce quartier populaire "Khaled Ibn El Oualid "à Tunis et avaient quelques problèmes comme pourraient en avoir d'autres jeunes dans leur situation, étant sans travail et sans beaucoup de ressources.
Mais pouvaient - ils aller jusqu'à harceler deux jeunes filles pour les violer avant de les tuer en leur fracassant la tête à l'aide d'une barre de fer ?
La Chambre criminelle de la cour d'appel qui a reporté la date au 05 mars 2007, va bien entendu, répondre à cette question, pour prononcer son verdict.
Lamia CHERIF



Février 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28
<< >>