Peine et mort

2007-02-26 - Le Temps
Lu 252 fois

Quel courage de clamer haut et fort son opposition à la peine de mort.
D'ailleurs, l'Europe se mobilise pour bannir cette peine dite capitale des tribunaux du monde entier.
Oui mais...
Mais a-t-on vraiment besoin de laisser vivre des assassins de sang-froid ? Un meurtrier qui a trois secondes pour appuyer sur la gâchette peut se dire que dans la pire des cas, qu'il évitera la corde, la chaise, ou la guillotine...
Donc, le passage à l'acte peut éviter le plus gros "barrage pschyologique qu'on puisse trouver pour éviter un meurtre.
Autre chose, comment aider les victimes à faire le deuil d'un meurtre qui les a touché de près.
Les parents d'enfants violés et tués, par exemple, sont laissés pour morts-vivants après un tel drame.
Ils ont, eux aussi, le droit à la justice terrestre.

Cette abolition est délicate.
Il faudra peut-être y avoir recours pour certains crimes "très" prémédités ou très exécrables.
Et puis, certains monstres humains sont en vie...
par accident.
Hatem Belhaj



Février 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28
<< >>