Menteurs ou baratineurs, pourquoi nos enfants truquent - ils la réalité?

2007-02-26 - Le Temps
Lu 298 fois

Certains enfants trouvent un plaisir à mentir ou à baratiner.
Face à des situations, ils se sentent coupables de quelque chose.
Ils veulent sortir de l'impasse où ils se trouvent.
La seule solution est de ne pas perdre la face.
Ils mentent sans arrêt.
Mais pourquoi truquent-ils la réalité? Sont - ils conscients de leurs actes? Pourquoi ont -ils recours à ces méthodes?
Nos enfants mentent en racontant des mensonges sans aucune intention malveillante.
Ils s'inventent souvent des situations qui ne correspondent pas à la réalité: un père PDG d'une boîte commerciale, des vacances passées en Chine,un dîner dans un restaurent chic...Pour eux, les histoires à dormir debout ne sont qu'un jeu destiné à provoquer un effet qui sera source de plaisir.
"Parfois, nous dit Héla, j'essaie d'imaginer une scène où une aventure que je raconte à mon entourage.
Cela les étonne et ça passe comme une vérité" Nesrine ment à des fins échappatoires.
"J'ai peur souvent de ma mère qui me sanctionne à chaque fois j'ai une mauvaise note.
Je mens pour éviter la punition.
Est-ce logique? Je pense que tous les moyens sont bons pour sortir de l'impasse." Il est vrai que mentir sert à protéger et à éviter des situations difficiles.
Des jeunes éprouvent un plaisir à baratiner,à broder des contes et des légendes en s'imaginant des histoires réelles.
Ils font du cinéma.
Ils s'inventent une vie à leur goût.
Il leur arrive à truquer une note, à cacher leur dispute avec leur voisin.
Ils ont certes peur de leurs parents et de leur entourage.

Désirs refoulés !
Le mensonge met en scène ce que l'enfant désire.
C'est un rêve quil désire mettre en réel.
" J'ai passé mes vacances au Mexique" s'exprime Manel à son amie, une façon de se faire revaloriser.
"J'étais hier à Havana" une manière de frimer, confie Jalel à son voisin.
"Mon vêtement est signé.
Je l'ai payé cher" disait Senda à sa cousine.
Tous ces mensonges reflètent ces désirs refoulés de ces jeunes qui s'expriment sans se soucier de leur réalité.
Ils maquillent souvent une situation.
Ils baratinent et disent n'importe quoi.
L'essentiel c'est de faire passer le message.
Ont-ils tort ou raison? C'est leur façon de voir les choses.
Et pourtant on leur fait confiance.
Ahlem nous dit que je crois toujours à ce que mes enfants disent et racontent.
Personnellement,je n'admets pas que mon fils détourne la réalité ou s'exprime d'une façon malhonnête.
Cette attitude me tue et je ne tolère pas ces pratiques car on habitue l'enfant à fausser ses propos" L'enfant a-t-il besoin de mentir?
Il est important de dire à son enfant qui ment qu'il fuit la réalité et qu'il ne peut pas aller loin en baratinant.
Doit-on sanctionner le menteur ou comprendre sa conduite? Ne jamais négliger les conséquences du mensonge doit être pris au sérieux.
L'enfant doit dire toujours la vérité.
L'idéal serait de créer en famille un climat de confiance pour rende le mensonge inutile.
L'enfant a besoin que l'on aide.
S'il ment c'est qu'il a des problèmes.
Ces pratiques ne disparaissent qu'une fois les parents se montrent compréhensifs et que tout l'entourage aide nos enfants à s'épanouir loin des contraintes et du coup du bluff.

Kamel BOUAOUINA



Février 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28
<< >>