Incendie criminelle ?

2007-02-27 - Le Temps
Lu 396 fois

Tunis, Le Temps : Quel intérêt avaient ces deux jeunes hommes âgés de 18 ans, à mettre le feu dans un café à Bennen au Sahel ?
Est-ce à cause d'un différend qu'ils avaient avec le propriétaire de ce café, ou était-ce un acte tout a fait gratuit ?

Le cafetier dans tous ses états qui a réagi à temps pour éteindre le feu et limiter les dégâts, déclarait, pourtant, ne soupçonner personne.
Il n'avait, soutenait-il, aucun problème avec quiconque depuis qu'il a ouvert son commerce qui bien qu'il fut fréquenté par toutes les couches sociales aucun incident de quelque nature que ce soit n'avait été enregistré.
Toutefois, une enquête rapide et efficace menée par la police de la localité a permis d'arrêter les deux jeunes hommes en question, dont l'un s'avérait avoir maille à partir avec la justice.
Il était, en effet, recherché pour une autre affaire de violences graves à l'égard d'une tierce personne à laquelle il causa un dommage corporel évalué à 20% d'où le caractère criminel de cette affaire.
En attendant, il reconnut ainsi que son ami, les faits qui leurs étaient reprochés dans la présente affaire, prétextant qu'il avait un différend avec le cafetier.
Cependant, il mit son acte sur le compte de la colère déclarant qu'il était sujet à des crises hallucinatoires.
Quant à son complice, il affirma n'avoir à aucun moment pris part à l'acte incriminé, s'étant contenté, dit-il d'accompagner son ami.
Mis sous mandat de dépôt délivré par le procureur de la République, les deux hommes attendant de répondre de leurs méfaits devant la justice.



Février 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28
<< >>