Haro sur les antagonismes

2007-03-01 - Le Temps
Lu 484 fois

Les pérégrinations de la belle Espagnole Hana à travers la contrée verdoyante de l’Alsace se terminèrent par la rencontre de l’homme de sa vie, un certain Hichem qui a quitté sa Tunisie natale pour poursuivre des études universitaires en France.

Un destin que les deux tourtereaux étaient à cent lieux d’imaginer.
Comme quoi, des forces occultes ont dirigé leurs pas depuis leur prime jeunesse pour qu’ils se croisent, s’apprécient et convolent finalement en justes noces.
Elle, partie de Saragosse pour aller enseigner sa langue maternelle, aux jeunes Français de la métropole lilloise ; lui, diplôme d’ingénieur d’une grande école de Strasbourg, en poche, en quête d’un emploi qui sied au jeune couple.
Une rencontre tuniso-ibérique sur le sol français appelée à se consolider et à s’épanouir jusqu’à l’accomplissement des rêves et idéaux des deux partenaires, unis pour le meilleur à réaliser et pour le pire à combattre.
Aujourd’hui, c’est la vie de couple qu’ils partagent avec sa cohorte inéluctable d’ententes et de mésententes, de convergences de points de vue et de divergences, d’accords et de désaccords.
Bref, la dure réalité de la vie sur terre.
Le philosophe Héraclite ne l’a-t-il pas, merveilleusement, formulé en affirmant que : « Polémos (le conflit) est le père de toutes choses.
»
Il l’a si bien dit, car les oppositions, les conflits sont sources de changement et d’équilibre dans le couple.
« Sans affrontements, l’équilibre d’un couple serait statique.
Ce sont les forces opposées qui le rendent dynamique, entretiennent sa vie, maintiennent sa cohésion, approfondissent le partage », ajoutent, dans ce sens, les psychothérapeutes Jacques et Claire Poujol.
C’est ce que le jeune couple Hichem-Hana a compris.
Les malentendus susceptibles de naître dans leur foyer sont autant d’occasions pour faire le point sur leurs relations conjugales.
Ils leur permettront, au-delà des vexations passagères, de mieux se comprendre, de mieux s’entraider et de mieux affronter les vicissitudes de la vie qui n’est pas toujours drapée d’un voile rose.
Piment du couple, les dissensions entre conjoints finissent presque toujours par favoriser l’établissement d’une atmosphère saine et raviver des relations quelque peu engourdies, au moment même où les deux partenaires s’aperçoivent que les heurts sont éphémères et qu’il n’y a de la place que pour le bonheur qui doit illuminer à jamais leur jeune foyer.
À présent, ils s’attendent à un ange venu du ciel pour ensoleiller leur appartement qui a souffert des morsures de ce froid hivernal.
À trois, ils seront davantage heureux !
Pour terminer, un conseil d’un vieux endurci par la rudesse de la vie : « Tirez profit de vos éventuels antagonismes pour sceller votre union sacrée.
Cela cimentera certainement votre foyer ».
Hamadi TAZARKI



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>