Peine aggravée pour un assassin

2007-03-01 - Le Temps
Lu 199 fois

Tunis le Temps
Dans cette affaire, dont les faits s'étaient déroulés en 2005, un jeune homme a été attaqué par trois délinquants qui étaient munis d'armes blanches, dont des couteaux et des épées, qui dans l'intention de le braquer l'avaient criblé de coups, au point de l'éventrer avant de prendre la fuite et de le laisser à l'article de l'agonie.

D'ailleurs il n'a pas pu être sauvé et mourut à l'hôpital, où il fut transporté d'urgence.

Il avait subi plusieurs opérations chirurgicales, par l'équipe médicale, qui fit tout son possible pour le mettre lors de danger.
Mais il était fortement atteint, et il succomba à ses blessures deux jours après.

Inculpés pour homicide volontaire, ils écopèrent d'une première condamnation en première instance à 17 ans, pour le premier et 15 ans de prison pour les deux autres.
Le procureur interjeta appel, et les trois malfrats comparurent à nouveau devant la cour, pour reconnaître leurs méfaits et implorer la clémence du juge.

Toutefois, devant l'atrocité de leurs actes, il n'y avait aucune possibilité de leur accorder les circonstances atténuantes.
Bien au contraire la cour aggrava la peine pour l'auteur principal l'élevant à 30 ans de prison, et la confirmant pour les deux autres, condamnés déjà à 15 ans de prison.



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>