La gestion de l'échec

2007-03-02 - Le Temps
Lu 219 fois

Comment faire quand on échoue dans une mission ? La bonne vieille recette marche toujours, à savoir faire porter le chapeau de l'échec à quelqu'un d'autre plus démuni (ou plus faible) pour qu'il puisse protester (ou faire entendre sa protestation)
D'ailleurs, dans les environnements professionnels cette pratique est courante.
Plus on est responsable plus il y a de sous-fifres pour essuyer l'ardoise des bêtises.
Que dire alors, à une échelle plus universelle.
Par exemple, comment Bush va-t-il laver son échec en Afghanistan ? En menaçant le Pakistan de représailles économiques.
Les représailles militaires sont à éviter puisque le pays des ex-fakir a une belle bombe nucléaire bien au chaud dans un fond de tiroir.
Et pour l'Irak, le porte-chapeau s'appelle Iran et aussi Syrie.
Reste à savoir qui va payer les pots cassés de la chute du Dom Jones ? Le Canada, le Mexique ou la Somalie ?...



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>