Excès de "béné-vices"

2007-03-03 - Le Temps
Lu 206 fois

Mais que se passe-t-il dans la tête des grands experts des finances ? Hier c'était Airbus et aujourd'hui le groupe Bayer.
Deux grosses boîtes qui génèrent de gros bénéfices, mais comme le conseil d'administration de chaque groupe est sous la pression des actionnaires avides de dividendes très sonnants et très très tre...
buchants.
Comme l'a dit un expert de gauche, comment expliquer que, dix ans en arrière, les chiffres d'affaires étaient moindres mais on recrutait dès qu'il y avait du bénef-.

Aujourd'hui, plus il y a de bénefs, plus il compresser les coûts.
A chaque bilan, il faut un nouveau plan de restructuration établi par un gros bonnet qui touchera la moitié du budget de la boîte en cas de licenciement.
Bref, tout ceci n'est qu'un avant-goût de l'avenir peu optimiste, des limites du système capitaliste.



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>