La racoleuse se rétracte

2007-03-03 - Le Temps
Lu 203 fois

Tunis le Temps - Les faits dans cette affaire commencent par une plainte déposée au poste de police de la Marsa, par une jeune femme qui prétendit avoir été victime de détournement et de tentative de viol par un tiers.

Celui-ci déclarât t-elle l'avait prise en stop, alors qu'elle se trouvait à l'avenue Bourguiba à Tunis, et accepta de la ramener chez elle.
Cependant, à son grand étonnement ajouta t-elle, celui-ci la prenant dans sa voiture dans un lieur retiré essaya d'abuser d'elle et devant sa résistance il a renoncé à son vil projet en la laissant partir.
Elle ne manqua pas également de donner le signalement de son prétendu agresseur, ainsi que le numéro minéralogique de sa voiture.
Ce qui permit aux agents de la police de l'identifier.

Convoqué, il se présenta au poste de police et fit part de son étonnement par ces allégations qu'il qualifia de mensongères.
En effet, ajouta t-il, c'était de son propre qu'il l'avait fait monter dans sa voiture, alors qu'elle était en train de racoler plusieurs automobilistes qui l'avait négligée.
Elle lui avait même proposé d'aller chez lui pour passer un petit moment agréable.

Toutefois dit-il ayant refusé de lui donner de l'argent, elle le quitta en le menaçant de lui jouer un sale tour.

Malheureusement les affirmations du jeune homme s'avérèrent exactes lors de sa confrontation avec la jeune dame qui confondue, finit par craquer en avouant que c'est le besoin d'argent qui l'incitait à agir de la sorte.
Elle avait d'ailleurs, d'après sa fiche anthropométrique des antécédents dans le racolage.

Inculpée pour le même motif elle se présenta dernièrement devant le tribunal en état d'arrestation et demanda le renvoi afin de constituer un avocat pour assurer sa défense.



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>