5 ans de prison pour un coup de couteau dans le bas-ventre

2007-03-05 - Le Temps
Lu 286 fois

La Chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a examiné dernièrement une affaire de tentative de meurtre.
Les faits remontent au jour où l'inculpé, poissonnier de son état, rentrait chez lui, après une longue journée de labeur, lorsqu'il a été abordé par un individu qui lui demanda la somme de 500 millimes.
Il refusa gentiment, provoquant ainsi sans le savoir sa colère puisqu'il exhiba une lame de rasoir pour le menacer.
Mais, le poissonnier brandit à son tour un couteau avec lequel il asséna à son agresseur un coup dans le bas-ventre avant de s'enfuir.
Transportée par des passants à l'hôpital, la victime a été secourue, et elle ne dut son salut qu'aux efforts déployés par les médecins qui la sortirent d'un coma de 45 jours.

Après quoi elle porta plainte, et l'accusé fut arrêté.
La victime a affirmé que l'inculpé l'avait invité à une soirée particulièrement animée.
Ils s'étaient ensuite disputé après avoir bu une grande quantité d'alcool qui leur a fait perdre leur lucidité.
La querelle devait se poursuivre, de plus belle, quand la victime essaya de le blesser avec une lame de rasoir.
C'est alors que pour se défendre, il sortit un couteau qu'il planta dans le bas-ventre de son protagoniste.
Devant le tribunal, il a reconnu qu'il n'était pas dans son état normal au moment des faits.
Il avait agi sous l'effet de l'alcool qu'il avait ingurgité, ajoutant en outre qu'il avait un différend avec la victime.
Il devait également insister sur le fait qu'il n'avait pas l'intention de tuer son rival.
Son avocat demanda, en conséquence la requalification de l'infraction en violences graves, en prenant en considération le jeune âge de son client, et l'absence d'antécédents judiciaires.
Le tribunal, après délibérations, a condamné l'agresseur à 5 ans de prison.
Lamia CHERIF



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>