Un écrivain public accusé d'atteinte à la profession d'avocat

2007-03-08 - Le Temps
Lu 226 fois

Tunis, Le Temps : L'accusé est un écrivain public qui a pignon sur rue, dans le même immeuble où exercent deux avocats qui déclarent avoir été victimes de ses agissements qui étaient dans l'intention délibérée de nuire à leur activité professionnelle.

En effet, ils affirment qu'il leur fait mauvaise presse dans le but de détourner leurs clients.
L'un des deux avocats déposa également plainte, contre le même écrivain public pour avoir proféré des injures à son encontre publiquement sur le palier de l'immeuble, en présence des clients et des voisins.
Comparaissant en état d'arrestation, l'écrivain public nia les faits qui lui étaient incriminés, déclarant qu'il n'avait jamais agi auprès des clients, que ce soit pour les détourner ou pour leur faire obstruction à pénétrer dans l'immeuble, comme l'avait prétendu l'un des deux avocats.
Il reconnut, cependant, avoir répondu aux injures qui lui avaient été proférées par l'un des avocats.
L'accusé qui comparaissait pour trois affaires pour des faits similaires avait été acquitté par le tribunal dans l'une d'elles.
En ce qui concerne les deux autres, il faut également qu'il réponde des provocations, dont il est accusé et qui consistent, d'après la plainte de la victime dans le fait de détruire les annonces légales qu'affichent celle-ci à l'entrée de son cabinet.
Ces faits sont-ils indubitablement établis ?
Le tribunal renvoya l'affaire pour requérir plus d'éléments à cet effet.



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>