Le stratagème éventé

2007-03-09 - Le Temps
Lu 202 fois

Le tribunal de première instance de Tunis a eu à juger, dernièrement, une affaire d'abus de confiance, dans laquelle était impliqué un jeune homme.
Celui-ci a comparu devant la chambre criminelle pour répondre de son forfait.
Il ressort des faits que la victime, qui avait une usine de meubles, constatait à chaque fois la disparition d'outils électroniques.
Il demanda des explications à l'employé concerné, mais celui-ci lui affirma qu'il ignore jusqu'à leur existence.

Le plaignant décida alors de piéger le voleur.
Ce qui lui permit de découvrir que l'employé plaçait d'abord le matériel sur le toit de l'usine avant de le récupérer pour le vendre ensuite au souk de Sidi Abdessalem à Tunis.
Après l'avoir surpris en flagrant délit, la victime alerta les agents de police qui arrêtèrent l'employé et le déférèrent devant la justice.
Le total des pertes du plaignant atteignait la somme de 17 mille dinars.
A l'audience, l'accusé demanda la clémence du tribunal, affirmant que l'indigence et le dénuement l'avaient poussé à commettre son méfait.
Quant à son avocat, il sollicita les circonstances atténuantes, en se basant sur l'aveu de son client
Lamia CHERIF



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>