Deux ans avec sursis pour fratricide

2007-03-10 - Le Temps
Lu 184 fois

Tunis le Temps - Les faits dans cette affaire montent au 5 août 2005, où suite à une rixe entre deux frères, l'un d'eux, reprochant à l'autre de lui avoir pris ses chaussures, le poussa violemment au point qu'il tomba sur la tête et perdit connaissance.
Son frère, se ressaisit et prit la victime à l'hôpital pour la secourir, mais celle-ci passa de vie à trépas.

Inculpé pour homicide volontaire, le frère regrettant amèrement son geste inopiné et généré par une colère subite, insista pour clamer son innocence et déclarer au tribunal qu'il n'avait l'intention, ni d'agresser son frère ni de le tuer.

A la précédente audience, il était abattu, éclatant en sanglots devant le tribunal, avec le moral au-dessous de zéro.

Ses parents qui étaient accablés avaient déclaré en tant que témoins qu'il n'y avait aucune animosité ni aucun différend particulier entre les deux frères qui s'entendaient à merveille.

Son avocat sollicita la clémence du tribunal plaidant la qualification de l'infraction qui ne constitue pas un homicide, mais des coups et blessures involontaires ayant engendré la mort sans l'intention de la damer.

Le tribunal après en avoir délibéré, condamna l'accusé à 2 ans de prison, assortis toutefois de sursis.



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>