Le "Taxing"

2007-03-12 - Le Temps
Lu 207 fois

Je me suis intéressé de près à cette nouvelle mode appelée Clubbing qui consiste à inviter des DJ célèbres ou deS vedettes de la chanson arabe pour animer des dîners -galas.
Les Tunisiens adhèrent et certaines soirées font des huis-clos une semaine à l'avance.

Et pourtant, outre le fait que ce genre de soirée est rentable (quand c'est complet, bien sûr), il reste néanmoins très risqué.

Selon les organisateurs (généralement des hôteliers et des gérants de boîtes), la taxation de 48,8% leur lient les mains.
Même, les billets d'avions coûtent plus chers et les cachets des artistes taxés.
Pourtant les organisateurs se disent participer à l'animation touristique des villes tunisiennes et un nouveau genre de tourisme événementiel.
Ils espèrent un peu plus de souplesse pour que Tunis chante et danse, le jour et la nuit, l'été et l'hiver...
Hatem Belhaj



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>