Il incrimine son propre frère !

2007-03-14 - Le Temps
Lu 195 fois

Les faits qu'a eu dernièrement à juger la cour d'appel de Tunis, concernent un jeune homme qui a comparu pour violences et vol avec menaces au moyen d'une arme blanche.
Il s'agit, dans cette affaire, d'un plaignant qui a été dépossédé de son téléphone portable et de son portefeuille après avoir été aspergé de gaz paralysant.
L'opération délictueuse s'est déroulée sur le chemin du retour chez lui après une très longue journée de labeur.
Lorsqu'il fut attaqué par l'accusé.
Le signalement donné à la police a permis son arrestation.
Il a été, ensuite, déféré au parquet.
Le tribunal de première instance l'a condamné à trois ans de prison pour vol qualifié avec usage de violences et menaces.
Devant la cour, il clama son innocence, et affirma que ce n'est pas lui qui avait commis le vol, mais son frère qui a le même signalement que lui.
L' accusé a maintenu ses dénégations malgré sa confrontation avec la victime.

L'avocat a soutenu qui son client est innocent.
En conséquence, il demanda à la cour d'appel d'infirmer le premier jugement et de prononcer son acquittement ou à la rigueur de la faire bénéficier des circonstances atténuantes.
La Cour rendra son verdict ultérieurement.
Lamia CHERIF



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>