Les problèmes de la séparation

2007-03-17 - Le Temps
Lu 250 fois

Les conflits conjugaux amènent le plus souvent le couple à la séparation, voire au divorce.
Ce phénomène, qui prend de plus en plus d'ampleur, est devenu aujourd'hui un véritable problème de société qui mérite un examen approfondi.
Surtout au niveau de son influence sur les enfants qui découvrent qu'ils sont, à présent, légion à le subir et à le vivre de mille manières.
En effet, le facteur traumatique de la séparation fluctue en fonction de la maturité de l'enfant qui en souffre inéluctablement.
Bien entendu, les parents ont un rôle important à jouer après leur séparation temporaire ou définitive.
Ils se doivent de ne pas oublier qu'ils ont une progéniture à protéger, en commençant par les marques d'amour qui ne peuvent en aucun cas être interrompues, du fait de leur éloignement, l'un vis-à-vis de l'autre.
Les enfants ont besoin de sentir la chaleur du couple, même éclaté.
Chaque parent a l'obligation de se rapprocher davantage de l'enfant qui pourrait alors se développer harmonieusement, ou ayant trouvé le champ propice à son épanouissement.
Cette expérience affective douloureuse est ressentie amèrement par les enfants surtout s'ils passent par l'âge ingrat de l'adolescence.
Ils peuvent penser, dans leur subconscient, qu'ils ont une part de responsabilité dans ce climat délétère qui a provoqué cette malencontreuse scission entre leurs parents.
Les conséquences nuisibles de la séparation peuvent être désastreuses pour la famille décomposée.
« Malgré la séparation, les enfants ont besoin que leurs parents continuent à exercer tous deux leur autorité parentale de façon cohérente » conseillent les spécialistes en la matière qui ajoutent que « la culpabilité que les parents ressentent à la dissolution de leur union peut parfois influencer la façon dont ils disciplinent leurs enfants ».

Cet aspect est important dans la bonne éducation des enfants qui ont besoin de leurs deux parents.
Pour cela, il est impérieux qu'ils respectent leurs ascendants sans prendre parti pour l'un aux dépens de l'autre.
Ce sont les parents qui doivent y veiller afin de ne pas susciter en eux frustration ou culpabilité.
Se remémorer les moments agréables vécus lorsque la famille était soudée leur est également profitable pour atténuer un tant soit peu la tristesse qui peut découler de cette séparation irrémédiable.
Comme on le voit, le rôle des parents après la séparation n'est pas du tout facile à assumer d'autant plus que si les conflits perdurent, les enfants demeureront, toujours, de plus en plus affectés.
Leur psychisme s'en ressentira sûrement, même si cela n'est pas toujours visible.
Il apparaît ainsi évident d'éviter la discorde, voire les disputes et les ressentiments en présence des enfants.
Les parents séparés se doivent de s'adapter dans l'harmonie à leur nouvelle situation, pour le bien-être de leurs propres enfants.
Hamadi TAZARKI



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>