Racolage sur la voie publique

2007-03-18 - Le Temps
Lu 226 fois

Les faits de cette affaire remontent au jour où des agents de police intrigués par le comportement douteux d'une jeune dame l'ont abordée pour un contrôle de routine.
Elle était accompagnée d'une jeune fille bien maquillée.
Il s'est avéré alors qu'elle avait des antécédents dans le racolage.

Les deux femmes arpentaient la rue Ibn Khaldoun à Tunis, à la recherche d'aventures pour tuer le temps.
Emmenées au poste, elles passèrent rapidement aux aveux, expliquant que c'est le besoin d'argent qui les a poussées à la pratique du plus vieux métier du monde.
Arrêtées, elles furent soumises à un interrogatoire serré au cours duquel elles racontèrent les dernières aventures qu'elles ont vécu en compagnie de nombreux automobilistes.
Devant le juge d'instruction, elles confirmèrent leurs dires aux policiers avant d'être traduites au parquet.
Accusés de racolage sur la voie publique, les deux jeunes dames ont comparu devant le tribunal de première instance de Tunis, qui a renvoyé l'affaire à une date ultérieure, afin de permettre aux inculpées d'assurer leur défense.

Lamia CHERIF



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>