Grand prix, petit audimat

2007-03-19 - Le Temps
Lu 238 fois

La première course de Formule Un de la nouvelle saison avait un arrière goût amer.
En effet, la retraite (pour beaucoup de fans...
prématurée) de schumacher a couvert les circuits d'une certaine morosité.
Finalement, qu'il s'agisse de sport ou tout autre domaine, tout dépend du capital humain.
Ainsi, Ferrari a dû investir des milliards pour la voiture.
Mais son premier capital fut Michael car tout est une question d'homme.
Les édifices de l'histoire peuvent tomber en ruines mais pas le nom d'un homme qui a marqué son époque.
Et pour plus marquer son temps, il faut déjà croire en soi et croire en son œuvre.
La preuve, et pour revenir à la F1, même en étant champion du monde aucune marque d'auto n'arrivait à détrôner l'image du héros !
Hatem Belhaj



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>