La perpétuité pour le tueur du mendiant

2007-03-23 - Le Temps
Lu 200 fois

Le meurtre est devenu de nos jours aussi banal qu'un simple délit.
Pour certains délinquants, il est très facile de se fâcher, mais aussi très facile de tuer.
C'est ce qui s'est passé dans cette affaire où est inculpé un jeune homme d'homicide volontaire avec préméditation.
Il ressort des faits que l'inculpé, qui est un mendiant, vivait dans un taudis, situé à l'avenue Saad Zaghloul à Tunis.
Une nuit, alors qu'il était en plein sommeil, il a été agressé par un inconnu qui lui asséna des coups de pieds et de poings, avant de le délester de la somme de 30 dinars et lui intimer l'ordre de sortir de son logement.

Le pauvre mendiant, effrayé obtempéra à l'ordre de quitter les lieux, avec l'intention évident de se venger le plus tôt possible de l'intrus.
Le lendemain, il passa toute la journée à mendier et récolta une bonne somme d'argent.
C'est alors qu'il eut l'idée saugrenue d'acheter un couteau avec lequel il allait commettre un meurtre.
Se rendant directement à son ancien refuge, il trouva son agresseur endormi, il ne rata pas l'occasion pour plonger son dard dans la poitrine de sa victime et s'enfuir à grandes enjambées.

Dans sa cavale, il rencontra un ami qui le conseilla de se livrer aux autorités compétentes, après avoir été mis au courant du crime.
Au poste de police, le mendiant relata les péripéties l'ayant conduit à commettre cet homicide.
Il a été arrêté et déféré au parquet.
Il devait répondre de son forfait devant la Chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis, qui le condamna à la perpétuité.
Lamia CHERIF



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>