Un taximan impliqué dans un vol à la tire

2007-03-23 - Le Temps
Lu 195 fois

Tunis, Le Temps : La victime dans cette affaire déclara dans sa plainte, que le jour des faits, il se trouvait dans une station d'essence et alors qu'il tendit un billet de banque à l'employé pour le payer, il fut surpris par une tierce personne qui le lui arracha avant de prendre la fuite, en regagnant un taxi dont le conducteur l'attendait apparemment, puisqu'il disparut avec lui.
Le plaignant ne manqua pas de relever le numéro de la plaque minéralogique de ladite voiture pour le communiquer à la police.
Arrêté, le taximan déclara qu'il ignorait le motif pour lequel le jeune homme descendit de la voiture.
Cependant, il lui avait dit de l'attendre quelques instants d'autant plus qu'il était accompagné d'une tierce personne avec laquelle il devait se rendre à la même destination.
Celui-ci arrêté à son tour, nia avoir une quelconque complicité dans cette opération.
L'auteur principal a été arrêté également et inculpé de vol à la tire, alors que le jeune homme l'accompagnant ainsi que le conducteur de la voiture de taxi, furent inculpés de complicité.
Devant le tribunal de première instance, ils furent condamnés tous les trois à différentes peines de prison.
Interjetant appel, ils comparurent dernièrement devant la Cour.
L'auteur principal reconnut les faits,en précisant qu'il ne descendit pas du taxi dans l'intention de voler, mais pour acheter un paquet de cigarettes.
C'est une idée subite qu'il a eu en voyant ce billet, cédant à une tentation momentanée.
Son avocat lui demanda les circonstances atténuantes, n'ayant pas l'intention préalable et planifiée de voler.
Quant au chauffeur de taxi, ainsi que la deuxième personne accompagnant le voleur, ils déclarèrent qu'ils ignoraient totalement l'intention de voler de l'auteur principal, et qu'ils n'avaient procédé à aucune planification préalable à cet acte totalement inopiné et inattendu.
Leur avocat plaida leur acquittement, affirmant qu'ils étaient tout à fait en dehors de l'acte commis par l'auteur principal auquel ils étaient totalement étrangers.
Cependant, la Cour, après en avoir délibéré, condamna l'auteur principal à un an d'emprisonnement ferme, et à six mois pour chacun des deux complices.



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>