Encore des violences conjugales

2007-03-24 - Le Temps
Lu 206 fois

L'accusé dans cette affaire est un homme qui frise la cinquantaine avec l'apparence d'un adulte mûr et sensé jouir de toutes ses facultés mentales.
Néanmoins, il comparut en état d'arrestation devant le tribunal de première instance de Tunis, pour violences graves et menaces avec une arme blanche sur la personne de son épouse.
Celle-ci déclara en effet que son mari avait l'habitude de la violenter, et le jour des faits, il a tenté même de la tuer en la menaçant avec un couteau, après l'avoir violemment frappé.
Quant à l'époux, il nia de toutes ses forces devant la chambre correctionnelle, avoir procédé à de tels agissements, reconnaissant toutefois que des querelles l'opposaient souvent à son épouse.
Il s'étonna même qu'elle demande le divorce, alors qu'il ne l'avait jamais menacée ou violentée.
L'avocat de la défense affirma que son client est innocent et assura qu'il n y avait aucune preuve de sa culpabilité.
De ce fait il ajouta que le crime n'est pas établi et que l'accusation n'est basée sur aucun indice certifiant que son client avait tenté de menacer ou de tuer son épouse.
Il a sollicité de faire profiter son client du bénéfice du doute.
Le tribunal rendra son verdict après les délibérations d'usage.
Lamia CHERIF



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>