A quel " price ", madame Rice ?

2007-03-28 - Le Temps
Lu 199 fois

A la veille du sommeil...
pardon, du sommet des pays, ayant pour seul critère commun, la compréhension de la langue arabe...
donc, avant la réunion, Condoleezza Rice, la marraine malgré elle d'un processus de paix qui vire plus au processus de guerre, avait exhorté (NDLR : exhorter est la version diplomatique du verbe ordonner) le monde arabe à tendre la main à Israël...
Oui mais madame " Ricewoman ", à chaque fois où nous avons tendu la main à Israël, on a été soit mordus par notre camp, soit giflés par leur camp.
Les américains nous poussent à tendre la main vers quelqu'un qui nous " tend " des coups de poings.
Le vrai problème c'est que Israël ne nous tend pas grand chose et que les Américains proposent plus de théorie qu'ils n'offrent de pratique.
Les aides fuient, les diplomates fuient, les pacifistes fuient, les modérés des deux camps fuient...
et même les tout-à-l'égoût...
fuient.
Et tous tuent des innocents...
sans le savoir...
Hatem Belhaj



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>