Cinq ans de prison pour tentative de viol

2007-03-28 - Le Temps
Lu 475 fois

Tunis, Le Temps: C'est une affaire de viol assez particulière qu'a eu à connaître dernièrement la Cour d'Appel de Bizerte.
En effet, il s'agit d'un jeune homme qui, au départ, se présenta à la victime, pour demander la main de sa fille.

Celle-ci accepta avec plaisir, trouvant le jeune homme courtois, et digne de tout intérêt, d'autant plus que la jeune fille était attirée par celui en lequel elle crut trouver le prince charmant.
Les jours passèrent et les deux familles étaient occupées aux préparatifs de mariage.
Le jeune homme qui prit l'habitude de venir quotidiennement chez la famille de l'heureuse élue, allait peu à peu s'enticher de sa belle-mère qu'il trouvait magnifiquement belle, étant de surcroît encore jeune.
Il commença à prendre une attitude à l'égard de sa belle-mère, que celle-ci trouva bizarre sans pour autant réaliser sa vraie intention.

Mais le jeune continuant sur sa lancée, multiplia les regards polissons, insistant lourdement auprès de la belle-mère qui finit par réaliser ce qu'il voulait d'elle, mais fit semblant de ne rien comprendre, l'évitant de plus en plus mais de la manière la lus discrète, et la plus sensée afin de ne point créer de scandale, d'autant que le jour J était proche.
Elle était enfin soulagée, et respira un grand ouf après que sa fille enfin mariée regagna le domicile conjugal.
Cependant, elle rendait visite de temps en temps à sa fille et choisissait le moment où le mari était absent pour passer un petit moment avec elle et repartir dare dare chez elle avant son retour.
Le soir des faits, elle eut le malheur de s'attarder chez sa fille.
Son gendre arriva et était très content de la revoir.
Il la retint à passer la nuit chez eux.
Après une veillée assez agréable, la belle-mère se dirigea vers la chambre qui lui fut réservée.
Il regagna le lit conjugal avec son épouse mais ne put fermer l'œil.
Il était tellement rongée par l'idée d'aller retrouver celle pour laquelle il avait un désir ardent mais qui était sa belle-mère !
Au milieu de la nuit, alors que tout le monde dormait du sommeil du juste, il quitta sur la pointe des pieds la chambre à coucher, pour ne pas réveiller son épouse, pour aller directement vers la chambre où dormait sa belle-mère, d'un sommeil profond.
Profitant de cette situation, où elle était en chemise de nuit, il se mit à la caresser.
La pauvre dame se réveilla en sursaut, étonnée et ahurie de voir que l'intrus n'était que son gendre.
Pour la contraindre à ne pas crier et à ne pas ébruiter la chose, il la menaça de diffuser en CD ses photos qu'il prit d'elle, alors qu'elle était toute nue.
Mais elle passa outre sa menace et après l'avoir renvoyé de chez elle, elle alla porter plainte contre lui pour tentative de viol.
Devant la Cour d'Appel, il essaya de nier les faits qui lui étaient reprochés, déclarant que c'était elle-même qui lui avait fait des avances.
Mais cette thèses ne fut pas convaincante pour la cour, qui au vu des éléments accablants du dossier, confirma la peine de 5 ans d'emprisonnement ferme que lui infligea le tribunal de première instance.



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>