Bakhoucha finit par s'immoler

2007-03-31 - Le Temps
Lu 262 fois

Faouzi Mahjoubi âgé d'à peine 23 ans, travaillant comme aide dans une boucherie d'Hammam-Lif, a convolé en justes noces, l'été dernier.
Quoi de plus normal diriez vous ? Seulement voilà, très chétif ne pesant guère plus qu'une quarantaine de Kilos on le surnomma Bakhoucha.
Le mariage tourna vite au désastre, la femme n'estimant point son époux et ne manquant jamais l'occasion de le ridiculiser même en public pour sa carrure ; il est vrai qu'il n'arrivait pas à faire le "poids" comparé à elle.
Ils en vinrent aux tribunaux et engagèrent une procédure de divorce.
Dimanche 18 mars, suite à une énième dispute avec sa femme, il se dirigea vers la plage, s'aspergea d'essence dans le dessein de s'immoler par le feu.
Transporté dans en état critique ou centre pour brûlés de l'hôpital Aziza Othmana, son frêle corps lutta désespèrement contre la mort, les lésions étant trop étendues (toute la tête, le thorax, le dos, les membres supérieurs) et du troisième degré volet profondeur.
Il finit par rendre l'âme mercredi dernier vaincu par le feu mais encore plus par la bêtise humaine.
Une foule dense participa à ses funérailles étant très aimé par les Hammam-Lifois.
Mohamed Sahbi RAMMAH



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>