Ils dévalisent "la Banque centrale ivoirienne"

2006-12-22 - Le Temps
Lu 294 fois

La Chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis a eu à juger dernièrement deux accusés d'origine ivoirienne, pour escroquerie.
Les faits de cette affaire sont déclenchés suite à une plainte portée par la victime, qui est un commerçant tunisien, au Procureur de la République.

Il confirma dans sa plainte qu'il était victime d'escroquerie par ces deux personnes. Le jour des faits, ces derniers l'ont informé qu'ils ont détourné la banque centrale de leur pays, et ont réussi d'emporter avec eux une caisse pleine d'argent.

Mais il y'avait problème, une amie avait gardé cette caisse chez elle, et elle demandait en contre partie, la somme de 9 mille dinars, pour qu'ils puissent récupérer leur argent.
Le commerçant alléché par l'aubaine, tomba dans le piège et leur donna la somme d'argent demandée.

Ils se mirent d'accord pour un rendez-vous précis, le commerçant attendit leur arrivée mais en vain, ils disparurent dans la nature.
Suite à la plainte déposée par la victime et aussi aux signalements précis des accusés donnés par elle, une enquête fut ouverte et les agents ont réussi d'arrêter les malfrats.
A l'interrogatoire, ainsi qu'à l'audience, les deux Ivoiriens nièrent avoir connu la victime, l'un d'eux affirma qu'il est venu à Tunis depuis cinq ans parce qu'il est un réfugié, et nia tout en bloc les faits qui lui sont reprochés.

Quant au deuxième accusé, il insista sur le fait qu'il est venu voir son oncle, il y a un mois et nia le délit d'escroquerie.
Le tribunal les a condamnés à 1 an de prison ferme chacun.
Lamia CHERIF



Décembre 2006
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
<< >>