A cause d'un match perdu

2007-04-14 - Le Temps
Lu 188 fois

Aux alentours de 10 heures du soir, l'hôpital Mongi Slim de La Marsa a reçu en admission d'urgence un jeune homme dans un piteux état, ayant été sauvagement agressé par un tiers.

Le jour des faits une rencontre de football entre deux équipes très connues s'était déroulée dans une ambiance de kermesse.
Mais malheureusement pour l'inculpé, son équipe favorite a été battue ce jour-là.

Enervé, il est rentré chez lui et a ingurgité une grande quantité d'alcool.
Le soir, il est ressorti, comme d'habitude, pour commenter avec ses camarades le déroulement du match.
Contrarié par des propos peu amènes envers son équipe, il brisa une bouteille de vin vide et avec un tesson, et sans crier gare, il porta un violent coup au niveau du cou de son interlocuteur lui causant une profonde et grave blessure.

Transportée à l'hôpital, la victime a été secourue avec diligence tandis que l'agresseur a été arrêté et déféré au parquet.
Il a été accusé de tentative de meurtre volontaire, et a comparu devant la chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis pour répondre de son forfait.

Lors de l'interrogatoire, il nia totalement avoir agressé la victime ou même l'avoir blessée avec un tesson, et souligna qu'une discussion animée entre eux s'est terminée par des violences verbales et physiques.
Il reconnut avoir poussé son adversaire qui chuta sur le trottoir parsemé de tessons qu'il avait jetés avant la querelle.

De son côté, la défense affirma que son client souffre d'une maladie mentale et qu'il n'avait pas l'intention de tuer la victime.
Elle sollicita la cour de considérer les faits comme étant des violences graves, et non pas une tentative d'homicide volontaire.
La cour appréciera.
Lamia CHERIF



Avril 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30
<< >>