"Intoxiqués"

2006-12-23 - Le Temps
Lu 227 fois

Elle avait seize ans lors des faits.
A cet âge-là et avec tous les canaux d'information existants, on est censé être conscient de ce que l'on fait...Et pourtant, elle lança un jour avec toute l'innocence du monde à quelqu'un de plus âgé qu'elle : " J'adore l'odeur de la colle, quand je suis en classe et quand je m'ennuie, je prends mon tube et j'y respire ".
Interloqué, l'adulte lui répondit alors que ce qu'elle faisait s'appelait " snifer de la colle ", en d'autres termes, se droguer d'une certaine manière.

La jeune fille, surprise, n'y comprit rien.
On lui expliqua alors que certains produits chimiques agissent néfastement sur l'être humain et créent en lui une dépendance.
On lui expliqua aussi qu'inconsciemment, elle " snifait la colle " lors des cours, non pour s'amuser, mais pour s'évader en quelque sorte.
Réagissant sur le cerveau, ce produit va dissiper son attention et lui donner une sensation de " bien-être ".

Le pire dans tout cela, c'est que la jeune fille tombait dans la dépendance sans s'en rendre compte.
Si n'eut été le sujet anodin des odeurs qu'on apprécie ou pas, elle n'aurait pas eu l'idée d'en parler.
Elle aurait continué à sniffer la colle durant des années sans même se rendre compte de sa dépendance, ni les ravages qu'elle faisait subir à son cerveau et à ses poumons.
Le hasard a bien fait les choses...
Un médecin de travail a quant à lui constaté un jour qu'un ouvrier s'acharnait dans son travail.
Il y était tellement dévoué qu'il travaillait sept jours sur sept, refusant même de chômer le dimanche.
Quand parfois, il avait un empêchement et qu'il ne pouvait pas s'y rendre, il se sentait très mal, dépressif, nerveux...
En poussant les questions, le médecin s'est rendu compte que l'ouvrier utilisait plusieurs produits toxiques, entre autres, un produit créant une dépendance.
L'ouvrier vivait alors inconsciemment la même situation que la jeune fille.

Tous les deux ne savaient rien de ce qu'ils faisaient ni de ce qu'ils " enduraient "...
Une question se pose alors : " Elle est où la prévention ? Elle est où l'information ? "...
Au lycée comme à l'usine, il est facile pourtant de parler des effets néfastes de certains produits...

Parents, professeurs, supérieurs hiérarchiques doivent connaître ce genre de risque et l'appréhender...
Rappelons seulement que les enfants sont appelés à utiliser la colle depuis un âge très précoce, alors penser que le cas de cette jeune fille est unique relève de l'inconsciance et de l'ignorance..
Hajer AJROUDI



Décembre 2006
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
<< >>