L'argent gelé dans des chambres froides imaginaires

2007-04-20 - Le Temps
Lu 238 fois

Tunis le Temps
Plusieurs personnes sont impliquées dans cette affaire d'escroquerie qu'a eu à connaître dernièrement la troisième chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis, dont un huissier notaire, un directeur de banque et plusieurs cadres financiers.

Il y avait quatre accusés en état d'arrestation et 21 en état de liberté qui comparurent à l'audience.

Les faits avaient commencé le 3 mai 2005, par une plainte présentée par le contrôleur général des finances à la brigade économique, pour usage de faux, usurpation de qualité pour en tirer un profit pécuniaire en vertu des articles 172 à 176 du code pénal.

Qu'en est-il au juste ?
Des hommes d'affaires avaient présenté un projet de création de chambre frigorifique destinée à la conservation et la congélation de produits agricoles.

Projet intéressant dont le coût représentait la bagatelle de 36 milliards
Pour se procurer une telle somme, nécessaire aux différents équipements de ladite chambre frigorifique, les intéressés s'adressèrent à une société de leasing.
Celle-ci trouvant le projet fiable, demanda les documents nécessaires.

Qu' a cela ne tienne, la société de leasing reçut toutes les factures, et justificatifs nécessaires à l'obtention de cette somme colossale.

Toutefois, tous ces documents s'avèrent des faux.

Le projet s'avéra fictif et la société encore plus fictive plusieurs clients de cette société étaient tombés dans le panneau pour constater qu'il payaient de l'argent pour un projet qui n'a existé que sur le papier, par de faux documents.

Quelques chambres froides de fortune avaient été montées à la hâte pour justifier cette vaste escroquerie.

Les débats ne font que commencer, et la plupart des accusés avaient réitéré leurs déclarations prises tant à l'enquête préliminaire que devant le juge d'instruction.



Avril 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30
<< >>