14 ans pour le dealer

2007-04-22 - Le Temps
Lu 201 fois

Tunis le Temps - C'est un quadragénaire qui comparut dernièrement devant la chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis, après avoir été arrêté par la police et inculpé d'écoulement de stupéfiants.

Il fut dénoncé par une tierce personne surprise en flagrant délit de consommation par la police qui l'avait arrêté dans un état d'extase notoire, et soumis à l'analyse du sang qui s'avéra positive.

Une troisième personne fut également inculpée pour consommation de stupéfiants, et certifia qu'elle se procurait ces produits du même dealer.

Devant le tribunal, les deux accusés de détention et de consommation, avouèrent leurs méfaits et réitérèrent leurs déclarations prises à l'enquête préliminaire notamment en ce qui concerne le fournisseur.

Celui-ci nia toutefois avoir procuré quelque dose que ce soit de ces produits, déclarant que les allégations des deux jeunes hommes qui le dénoncèrent, n'étaient qu'un tissu de mensonge.
Son avocat le soutenant, affirma qu'il n'y avait aucune preuve tangible aux prétentions des deux jeunes hommes, d'autant plus que le témoignage d'un accusé ne peut être légalement crédible, surtout si celui-ci agit pour fuir ses responsabilités.

En outre, il n'y a pas de flagrant délit d'écoulement et qu'aucun produit stupéfiant n'a été saisi chez son client, qui ne peut être impliqué que de consommation.

Toutefois le tribunal, convaincu de la culpabilité du dealer, le condamna à 14 ans, ainsi que mille dinars d'amende.
Tandis que les deux consommateurs écopèrent d'un an de prison chacun pour consommation



Avril 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30
<< >>