Appétits insatiables

2006-12-24 - Le Temps
Lu 488 fois

L'hamburger ne finit pas l'année dans la discrétion, mais il entre dans la liste des mets « de luxe » !! En effet, un hôtel de luxe à Jakarta aurait proposé un hamburgeur coûtant 110 dollars.
Et pour cause : il contient de la viande de bœuf importée de (Kobe-Japon), des champignons portobello d'Italie, du foie gras de canard français et de pain à l'oignon de fabrication maison...
Il est facile de croire que ce mets ne vaudra pas le prix, bien que ses ingrédients le valent et qu'il finira dans la poubelle, car on n'a pas comme habitude de le classer dans la liste « raffinée » des cuisines mondiales.
Seulement, vingt hamburgers auraient été consommés en trois semaines.
La viande hachée qui compose l'ingrédient primordial vient d'une bovine qu'on appelle au Japon « Kuroe Wagyu ».
L'animal est massé tous les jours pour « le relaxer » et attendrir sa chair et il est nourri avec une pâtée mélangée à la bière et au saké...
De quoi rendre jaloux nos pauvres moutons habitués aux pastèques et aux pains secs...
Habitués à la hausse des prix, une augmentation pareille devrait nous laisser indifférents même si l'hamburger n'était pas censé atteindre un prix pareil.

Avec tout ce que l'on voit et entend sur les droits des animaux qui commencent à en avoir plus que les humains eux-mêmes, devrait aussi nous faire le même effet par rapport à ce traitement spécial à des bovins alors que des enfants sont battus tous les jours.
D'ailleurs, l'humain n'aurait pas poussé sa générosité jusqu'à masser quotidiennement une vache si cela n'était pas dans ses intêrets, voire manger de la chair plus tendre.

Le fait qu'un hamburger dont le prix initial est à trois ou quatre dollars eusse été acheté à 110 et qu'il ait trouvé des consommateurs car l'on sait que les gens sont capables des pires folies de nos jours, s'offrir un petit plaisir n'est alors pas blâmable.

Bref, rien ne devrait nous étonner dans une époque où les critères ne tiennent pas debout et où tout semble justifiable et explicable, même s'il n'y en a aucune raison.
Durant quelques années nous avons vu et entendu des choses plus incroyables...
Des singes qui envahissent New Delhi, aux vaches qu'on masse, les animaux ne font que rejoindre les humains dans leur train de folie...
Et nous qui allons fêter dans quelques jours l'Aïd Elkebir, devrons-nous, nous rattraper et masser nos moutons au lieu de les engraisser avec n'importe quoi?
Après tout, aucun rapport qualité-prix n'est établi.
On dépense des sommes hallucinantes pour manger de la graisse ! Seulement, il est trop tard pour cette année, alors peut-être l'année prochaine...
Hajer AJROUDI



Décembre 2006
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
<< >>