Au théâtre s'asseoir...

2007-05-09 - Le Temps
Lu 203 fois

Notre théâtre municipal vient d'inventer une nouvelle technique de marketing...
le "pré-huis-clos".
En effet, à l'annonce d'un cycle de représentations d'un spectacle bien accompagné d'un matraquage médiatique, les gens accourent aux guichets du théâtre municipal pour réserver leur place.
Dans la plupart des cas, la réponse est catégorique.
Ça se joue à huis-clos et les billets ont été vendus en une heure.
Pensez-vous ! Quel est le caissier superman capable de vendre 1200 billets en une heure ? Même "Super-Ticket-Man" a besoin de souffler un moment entre deux rangées de places vendues.
Alors, nous nous posons des questions auxquelles les responsables de la billetterie sont censés y répondre.
Est-ce que la totalité des billets est vendue ou bien, il en reste une partie pour les "clients" ? Nous avons vu plusieurs huis-clos avec des salles à moitié vides.
Pour des raisons de sécurité ou pour des "fuites" ?
Le théâtre municipal n'est pas un "dépôt" municipal pour être géré de la sorte.
C'est une aire culturelle qui devrait avoir au moins...
un attaché de presse !



Mai 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
<< >>