La famille accro aux stupéfiants

2006-12-25 - Le Temps
Lu 237 fois


La chambre criminelle de la cour d'appel de Tunis a eu à juger six personnes, dont une femme, inculpées de détention, consommation, et écoulement de produits stupéfiants inscrits au tableau " B ".
La brigade de la police des stupéfiants les arrêtèrent dernièrement, suite à une communication téléphonique.
En fouillant l'une d'elles, on retrouva une plaque de produits prohibés.
Elle reconnut l'avoir achetée auprès d'un tiers qui s'est avéré être son complice un habitué de ce genre de trafics, qui lui livrait des quantités de stupéfiants à écouler parmi les voisins.
Elle s'est soumise à une analyse sanguine révélée en tant que consommatrice de stupéfiants, outre qu'elle fournissait à la clientèle des sachets contenant une poudre blanche.
Les autres inculpés s'avérèrent également des consommateurs invétérés de ces produits.
Les six accusés arrêtés appartenant à une même famille
L'un d'eux soutint à la barre qu'il souffrait d'une maladie nerveuse qui nécessitait la prise de psychotropes c'est ce qui explique, affirma- t-il la détention de ces cachets.
Les autres accusés avaient reconnu la détention et la consommation de drogue et ont demandé le pardon.
Le tribunal a reporté l'affaire à une date ultérieure, suite à la demande de leurs avocats pour préparer les moyens de défense
Lamia CHERIF



Décembre 2006
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
<< >>