Vol de cartes téléphoniques

2007-05-19 - Le Temps
Lu 327 fois

Trois inculpés ont comparu devant la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis pour vol simple.
Les faits de cette affaire remontent au jour où la victime s'est dirigée vers le poste de police de son quartier pour déclarer aux agents le vol de 50 cartes de téléphones portables, qui se trouvaient dans sa voiture.

Le gardien des lieux affirmé avoir vu trois personnes à l'intérieur du véhicule dont une vitre était cassée.
Le plaignant a soupçonné deux frères qui possédaient un local réservé à la photocopie des documents et à la vente les cartes téléphoniques.
Munis de leur signalement, les agents multiplièrent leurs rondes et leurs efforts furent couronnés de succès puisque les deux malfaiteurs ont été arrêtés dans un temps record.
Emmenés au poste, ils reconnurent les faits.
L'un des deux frères, un étudiant en droit nia les faits ou l'origine frauduleuse des cartes.
Quant au second, il a avoué avoir planifié son méfait avec un troisième complice, et vendu les cartes pour 250 dinars.

À son tour, l'avocat du troisième inculpé affirma que son client est innocent, ajoutant qu'il a été impliqué dans cette affaire pour disculper l'étudiant en droit, afin qu'il puisse terminer ses études.

Quant à la défense des deux frères, elle écarta l'inculpation de vol pour l'étudiant demandant son acquittement et les circonstances atténuantes pour le deuxième.
L'affaire a été reportée pour prononcer le verdict.
Lamia CHERIF



Mai 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
<< >>