Le désert des "tard-tard"

2007-05-21 - Le Temps
Lu 305 fois

Un ami ayant raté son avion Charter pour rentrer du Caire a dû se résigner à acheter un billet retour.
Mais ce dernier coûte 600 dollars, deux fois le prix d'un billet normal, en PEX par exemple.
Courageux et téméraire (mais surtout fauché), il se décide à faire le Caire - Tunis en ...
Bus.
Il commence par le Caire/Benghazi.
24 heures dans un bus aussi confortable que le dos d'un mulet.
Vieux et cabossé mais surtout surchargé d'être humains et de leurs biens vivants.
Ajoutons l'interminable contrôle frontalier entre l'Egypte et la Libye, bref, il n'a même pas pu profiter des paysages à couper le "souffle".
Son souffle, il en avait besoin pour traverser la Libye puis la Tunisie pour arriver chez lui.

Dommage que passer d'un pays africain à un autre soit un calvaire.
C'est une question de culture de la protection.
Déjà, dans un même pays, des tribus, voire des courants de pensées, politiques caduques, s'entre-déchirent...



Mai 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
<< >>