Attentat à la pudeur ignoble

2007-05-22 - Le Temps
Lu 618 fois

La chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a eu à juger dernièrement une affaire d'attentat à la pudeur commise avec violence sur la personne d'un enfant avec complicité.
Deux jeunes hommes sont impliqués, et un seul a comparu, le deuxième étant en état de fuite.

L'affaire a été déclenchée suite à une plainte portée par une mère accompagnée de son enfant.
Elle a déclaré que ce jour fatidique, vers 5 heures du soir, son fils quitta l'école et se dirigea vers la station du métro pour rentrer chez lui.
Là il a été surpris par un adulte qui lui demanda de lui acheter une cigarette.
Mais l'enfant refusa, alors l'homme insista en lui remettant la somme de 300 millimes.
Son fils s'est alors dirigé alors vers le vendeur le plus proche de la station, mais l'accusé le pria d'aller chez un autre, lui faisant croire que celui-ci vend de mauvaises cigarettes.
L'enfant obéit et s'orienta vers un deuxième un peu plus loin de la station.
Toutefois, l'homme l'a poursuivi avec une autre personne qui a réussi à mettre qui a réussi à mettre la main sur la bouche de son fils pour qu'il ne puisse pas crier.
Tous les deux l'ont emmené ensuite à l'intérieur d'un parking, où ils ont abusé de lui à tour de rôle.
Essayant de s'enfuir, le pauvre enfant a été menacé par les deux bandits avec une arme blanche s'il osait piper mot à quiconque.
N'ayant pas assouvi suffisamment leurs bas instincts ils recommencèrent avant de prendre la poudre d'escampette.
Arrêté et déféré au parquet l'inculpé a nié catégoriquement les faits.
Mais devant les preuves tangibles qui les accusent, la cour a condamné le premier à 6 ans de prison, et le deuxième à 10 ans de prison par contumace.
Lamia CHERIF



Mai 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
<< >>