Un violeur impénitent

2007-05-22 - Le Temps
Lu 313 fois

Les faits de cette affaire remontent au mois de juillet dernier.
Ce jour-là, la jeune femme avait pris sa voiture pour faire des achats.
Une fois arrivée à destination, elle a mis sa voiture au parking et se préparait pour entrer au magasin.
Mais étant seule, un homme, qui la surveillait, s'enhardit pour lui demander ses faveurs.
Elle fit alors semblant de n'avoir rien entendu.
Devant son refus, l'accusé brandit un couteau et menaça de la poignarder, si elle ne consentait pas à ses désirs.
Puis, il l'a emmenée dans un coin isolé pour abuser d'elle.
Après avoir assouvi ses bas instincts, il fouilla son sac à main, mis la main sur 700 millimes et son téléphone portable.
Et il prit la fuite.

La mort dans l'âme, elle s'est jetée dans son véhicule pour aller, au premier poste de police, porter plainte contre son violeur, racontant les détails de sa mésaventure.
Arrêté et interrogé, l'inculpé avoua les faits et demanda la clémence de la cour.

Ayant comparu devant la justice, le tribunal de première instance l'a condamné à 15 ans de prison pour viol avec menace et à 10 ans de prison pour vol avec violence et port d'arme sans autorisation.

Il interjeta appel et se présenta à nouveau devant la chambre criminelle de la cour d'appel de Tunis pour répondre de son forfait.
Il réitéra la même version des faits et demanda pardon, ajoutant que c'est la femme qui lui a donné le portable avec son consentement.

Son avocat sollicita les circonstances atténuantes pour son client et demanda la confusion des peines à la cour qui appréciera.
Lamia CHERIF



Mai 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
<< >>