Vers un dénouement de l'affaire Azouz Marzouk (en Italie)

2006-12-26 - Le Temps
Lu 348 fois

Tunis - Le Temps: Des éléments nouveaux dans l'affaire Azouz Marzouk dont nous avons déjà relaté les péripéties dans nos colonnes, au cours desquelles avaient péris, la femme de celui-ci ainsi que son fils, sa belle-mère et la femme de ménage, alors que le mari de celle-ci agressé également est toujours à l'hôpital, mais ses jours ne sont plus en danger.
D'ailleurs, la police avait pu tirer de celui-ci quelques renseignements utiles, quand bien même, il fut encore dans l'incapacité de parler, étant donné son état de santé assez fragile.
Cependant, il a pu répondre à certaines questions, par les gestes pour les informer que l'agresseur serait un Italien ayant agi dans le but de voler.
Les enquêteurs avaient, d'ailleurs, découvert lors d'une nouvelle perquisition, sur les lieux du crime,le sac à main de Raphaëlla, l'épouse, sauvagement abattue, ouvert avec les documents en désordre, ce qui veut dire que les agresseurs cherchaient à voler de l'argent, des bijoux ou des objets de valeur.
En outre, sept caméras de surveillance, placées discrètement dans certains endroits par lesquels l'épouse défunte, avait l'habitude de passer pour rentrer chez elle, seront visionnées sur ordre du procureur de la République, qui œuvre instamment à la connaissance de la vérité, dans cette affaire mystérieuse.
Malgré cela, certains journaux locaux, tiennent à désigner Azouz Marzouk comme étant le coupable de cette boucherie, tel que le déclarait le journal « La Republica » qui se demande pourquoi il a été relâché par le juge d'instruction.
Celui-ci avait, d'ailleurs, entendu encore une fois Azouz Marzouk, qui semblait être très irrité allant même jusqu'à se cogner la tête contre le mur, ce qui nécessita l'intervention des gardes pour éviter le pire.
Son frère a également été entendu par le procureur, car il avait l'habitude d'accompagner la femme de son frère en voiture pour la ramener chez elle, quand il arrivait à celui-ci de quitter l'Italie, pour visiter la famille en Tunisie.
Cependant, le frère en question, déclara qu'il n'avait pas eu à accompagner Raphaëlla chez elle, la semaine où eut lieu le drame.
Ainsi et au vu de ces nouveaux éléments, cette affaire connaîtra un dénouement dans les prochains jours.



Décembre 2006
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
<< >>