Drame de la toxicomanie

2007-05-26 - Le Temps
Lu 525 fois

Il s'agit d'un quadragénaire impliqué dans une affaire de violences graves ayant engendrée la mort d'une personne.

Il ressort des faits que l'inculpé, un malade mental se reposait sur la terrasse de son petit studio en compagnie d'une vieille connaissance qui partageait avec lui le gîte suite à des problèmes familiaux.
Soudain, la victime pénétra chez le quadragénaire, en état d'ivresse notoire, pour lui demander de lui fournir quelques comprimés des médicaments qu'il prenait, contre, bien entendu une somme d'argent.

Mais ce dernier a refusé sa demande, lui expliquant qu'il ne lui restait pas suffisamment de comprimés pour lui.
La réponse n'a pas plu à l'intrus qui a agressé et violenté l'accusé.
Une querelle s'est déclenchée entre les deux, et le quadragénaire ne tarda pas à prendre un cendrier pour le jeter sur la tête de son rival geste accompagné d'un coup de poing.
La victime est alors sortie de la maison maugréant avant de rentrer chez elle.
Là, elle demanda à sa mère de l'emmener à l'hôpital souffrant de maux de tête terribles.
Elle ne devrait pas y rester plus de deux jours puisqu'elle rendit l'âme.

Le médecin légiste affirma que la mort a été causée suite à des violences graves au niveau de la tête de la victime.
Lors de l'interrogatoire, l'accusé nia les faits souligna que son ami était l'auteur du crime et clama son innocence.
Il a comparu hier en état de liberté pour réitérer ses dires.
La défense plaida, en expliquant que son client n'est pour rien dans ce drame.
Au moment des faits, il était allongé sur un matelas vu l'effet du médicament.
Il n'avait pas l'énergie pour se déplacer et agresser le visiteur en conséquence il demanda l'acquittement de son client.
La cour appréciera.
Lamia CHERIF



Mai 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
<< >>