L'octogénaire écope de deux ans de prison

2007-05-27 - Le Temps
Lu 290 fois

La chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a rendu son verdict dans l'affaire de viol commis par un octogénaire sur deux gamines âgées respectivement de 8 et 9 ans, que nous avons dernièrement relatée sur nos colonnes.

L'affaire a été déclenchée suite à une plainte déposée par la mère de l'une des deux filles qui a déclaré que le jour des faits, sa fille était revenue à la maison à une heure tardive.
Quittant l'école avec une camarade, elle a été surprise par un octogénaire qui s'est avéré un voisin.
Celui-ci lui a donné de l'argent avant de l'emmener dans un coin isolé pour abuser d'elle.
« Ce n'est pas la première fois que l'octogénaire commet cet acte ignoble, en la consolant avec des bonbons et de l'argent » devait déclarer la gamine.
Sa jeune collègue confirme ses dires, affirmant qu'elle aussi avait été violée par le vieux suspect.

Ce dernier a été arrêté et déféré devant la justice pour répondre de son forfait.
Lors de l'interrogatoire, il nia catégoriquement son acte, soulignant qu'il considère tous les enfants comme ses propres enfants.
Il leur donne des bonbons et du chocolat et les caresse sans arrière pensé.

A l'audience, il réitéra ses dires et clama son innocence
Son avocate plaida en sa faveur, affirmant que l'octogénaire, ancien employé à la retraite, ne s'est jamais comporté indignement envers les enfants.
Elle souligna également que le rapport du médecin confirme que les deux gamines n'ont subi aucun préjudice corporel.

La défense alla même jusqu'à signifier que la plaignante serait de mauvaise réputation ce qui l'a conduit à impliquer son client.
Sur cette base, elle demanda l'acquittement de l'octogénaire.

Le juge a infligé une peine de deux ans de prison à l'accusé.
L.CH



Mai 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
<< >>