Chevaux sans vapeur

2007-06-05 - Le Temps
Lu 310 fois

La plupart des agriculteurs new-zélandais refusent de mécaniser leurs moyens de production.
Depuis des siècles, ils emploient toujours de la main-d'œuvre en grand nombre et refusent de tout faire à la machine.
Leurs soucis sont plus qu'écologiques, ils sont humains.
Ils ne veulent pas « tuer » la main d'œuvre pour ne pas avoir des « voisins » pauvres et sans ressources.
Le confort de leur vie et leur sécurité sont garantis quand les peuplades qui les entourent ne souffrent pas de la misère.
D'ailleurs, un agriculteur très philosophe estime que Dieu a créé le cheval pour que l'homme se déplace à sa vitesse.
Depuis que l'humanité a dépassé la vitesse du cheval, l'environnement s'est dégradé, le chômage a augmenté, les ressources en énergie sont épuisées et les guerres se sont multipliées à cause de la vitesse rapide de développement d'un monde aux dépens des autres...



Juin 2007
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
<< >>