La perpétuité pour l'assassin du vieillard

2007-06-05 - Le Temps
Lu 268 fois

Le couperet de la justice est tombé sur l'assassin du vieillard dont nous avons relaté dernièrement l'affaire sur nos colonnes.

Il a comparu de nouveau devant la cour de Tunis, après avoir interjeté appel de la sentence prononcée par la première instance qui l'a condamné à la perpétuité.
C'est un septuagénaire qui s'apprêtait ce jour fatidique, à retourner chez lui en empruntant la route de Fouchana, une cité proche de la capitale quand il fut interpellé par un homme armé d'un couteau outre qu'il était en état d'ivresse notoire.
Sans crier gare, ce dernier lui asséna 54 coups de couteau à la suite desquels la victime passa de vie à trépas.
Il s'est avéré par ailleurs que le vieillard avait occupé par la force un lopin de terre appartenant au meurtrier dont le geste est certainement lié à ce différend.
Arrêté et condamné pour homicide volontaire avec préméditation, l'accusé affirma que la victime a tenté d'abuser de lui.
C'est pour cela, qu'il s'est défendu en lui portant des coups qui se sont avérés mortels.

A l'audience, l'inculpé souligna qu'il avait l'intention de discuter avec son rival pour récupérer son lopin de terre.
Il n'avait aucune idée de le tuer, mais lorsque ce dernier a tenté d'abuser de lui, il perdit son calme d'autant qu'il était en état d'ivresse.
et il ne sait pas encore comment il l'a tué.
L'avocat de la partie civile souligna que l'accusé a prémédité son coup et que l'expertise médicale confirme qu'il jouit bien de toutes ses facultés mentales.

Son avocat plaida les circonstances atténuantes en s'appuyant sur le fait que son client était en état d'ivresse notoire.
Il demanda même l'indulgence de la cour qui confirma la peine de perpétuité après les délibérations.

Lamia CHERIF



Juin 2007
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
<< >>