Accusé de viol il invoque l'absence de preuve

2007-06-08 - Le Temps
Lu 292 fois

Tunis - Le Temps - C'est un jeune homme inculpé de viol avec violence, qui a comparu dernièrement devant la cour après avoir interjeté appel d'une condamnation en première instance à son encontre de 10 ans et 6 mois d'emprisonnement.
Les faits s'étaient déroulés en mai de l'année écoulée à Djebel Ressas, au cours d'une beuverie entre amis.
L'un d'eux éméché s'adonna au viol de la fiancée de son ami, après l'avoir attirée dans un lieu retranché, où il l'obligea sous la menace et la violence à se donner à lui.
Ce fut du moins la version de la victime, qui se présenta dans tous ses états à la police pour porter plainte contre son agresseur.
Elle présentait des traces de violences au visage qui était ensanglanté et ses vêtements étaient en lambeaux.
Arrêté, le jeune homme nia en bloc les faits qui lui étaient reprochés, malgré les dommages générés à la victime et constatés par le certificat médical que celle-ci présenta à l'appui de ses allégations.
Devant la cour d'appel, il réitéra ses déclarations, clamant son innocence, et affirmant qu'il eut des rapports avec la jeune fille qui était pleinement consentante.
Parmi, les objets saisis, il reconnut le couteau qui lui appartenait mais nia l'avoir à aucun moment utilisé pour agresser ou menacer la jeune fille.
L'avocat plaida l'absence de l'élément matériel, en l'absence de preuves tangibles aux allégations de la victime.
Il ajouta qu'il était étonnant que personne parmi les présents à cette beuverie n'avait entendu les cris de la victime qui prétendait avoir été entraînée par la force aux lieux des faits.
Il demanda à la cour, de requérir les témoignages de ceux qui accompagnaient la victime, dont notamment son fiancé et la cour aquiesca à sa demande en renvoyant l'affaire à cet effet, pour une date ultérieure.



Juin 2007
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
<< >>