Dépassement interdit, deux morts et un blessé dans le coma

2007-06-11 - Le Temps
Lu 331 fois

Week-end meurtrier où le malheur n'a pas épargné la ville d'Hammam-Lif.
En effet, en plus du jeune lycéen Ahmed Mestiri qui a péri dans un accident vendredi dernier, la cité balnéaire a déploré le décès des deux autres de ses fils, un troisième étant dans un état critique, dans le coma.
Samedi 9 juin, à 21h, M.
Slim T., 50 ans, emprunta la route secondaire sombre et étroite reliant Hammam-Lif à Radès.
A peine quelques dos d'ânes, histoire de tempérer les ardeurs et folies des chauffards.
Malheureusement, une voiture avec à son bord trois élèves, passant l'actuelle session du baccalauréat, effectua un dépassement périlleux sur cette route sinueuse et étroite.
Le choc fut violent avec des dégâts corporels énormes : un élève, le conducteur mort sur le coup ; son copain dans un coma profond ; Slim T.
mourut hier matin à l'hôpital laissant deux orphelins de 12 et 16 ans, âges où ils ont le plus besoin d'un père pour les protéger.
Voilà comment le comportement irresponsable de certains aboutit à endeuiller des familles entières, semant la mort, l'orphelinat et le veuvage et nous ne somme qu'au tout début des vacances.
Comme pour la GP1, nous réitérons nos demandes à ce que ces deux tronçons soient mieux surveillés.
Il y va de la survie de leurs utilisateurs !
M.S.RAMMAH



Juin 2007
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
<< >>