La danse macabre

2007-06-16 - Le Temps
Lu 320 fois

Tunis le Temps - C'est un fâcheux drame que celui qui eut lieu dernièrement à Rouhia, au cours d'une fête de mariage.

Les « âarrassa », amis qui accompagnent le marié durant la fête des noces comme il est de tradition dans la plupart des régions de Tunisie, avaient entamé la cérémonie par des chants et des danses, en attendant l'arrivée des mariés.

C'était une ambiance de joie, où les fêtards étaient venus nombreux pour passer un moment agréable, laissant libre cours à leurs corps pour des expressions corporelles qui au gré des rythmes leur permettaient d'exorciser leurs dons d'artiste et de se libérer de tout refoulement et angoisse.

Mais, hélas un évènement inattendu allait gâcher la fête.
Parmi les jeunes qui dansaient, une prise de bec eut lieu entre deux d'entre eux et qui dégénéra en rixe.
De fil en aiguille et après des échanges d'insultes ils en vinrent aux mains.

Sur le moment, ils furent séparés par d'autres jeunes qui voulaient éviter un scandale et mettre fin à cette bagarre.

Cependant l'un des deux antagonistes revint quelque temps après avoir quitté les lieux.
Il était furieux et dans tous ses états, muni d'un couteau de cuisine, il alla vers la victime et sans crier gare lui asséna un violent coup dans le dos.

C'était le coup fatal, car le couteau alla se planter dans le poumon qui fut tranché.

La pauvre victime n'a pu être sauvée à temps et mourut suite à une forte hémorragie.
Le coupable qui prit la fuite, ne tarda à aller se présenter au poste de police de la région.

Arrêté il comparut devant le juge d'instruction du tribunal de première instance de Siliana où il reconnut les faits, en faisant part de ses regrets
L'instruction se poursuit et l'accusé, a fait l'objet d'un mandat de dépôt.



Juin 2007
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
<< >>