Du thé à la menthe... un coup monté

2007-06-17 - Le Temps
Lu 340 fois

Tunis le Temps - Les deux frères qui devaient comparaître dernièrement devant la chambre criminelle du tribunal de Tunis, étaient accusés de vol aggravé de violences.
Toutefois l'un d'eux, complice dans cette affaire restait au jour de l'audience en état de fuite.

L'auteur principal, en état d'arrestation contestait les faits depuis l'enquête préliminaire qu'en était -il au juste ?
La victime déclara dans sa plainte que l'auteur principal lui proposa la vente d'une roulotte qu'elle pouvait utiliser en tant que fast-food ambulant.

Trouvant l'idée magnifique, la victime convint avec l'auteur principal de se rencontrer à Chebaou, lieu d'habitation de celui-ci pour voir la roulotte et conclure la vente dont le prix a été fixé d'un commun accord à 2000 dinars.

L'acquéreur devait lui avancer la somme de 950 dinars et le reste payé en deux fois, par traites.

Le jour J arrivant à Chebaou, la victime se dirigea au domicile du vendeur, l'accusé principal en l'occurrence.
Celui-ci lui dit de l'attendre au café du coin.

Quelques minutes plus tard il arriva et proposa à la victime un verre de thé à la menthe bien chaud.
Ce n'était pas de refus, surtout par le temps froid qu'il faisait, de la part de la victime qui le sirota avec le plus grand plaisir jusqu'à la lie.

Celle-ci, était mêlée de nectar et de fiel, la boisson en question ayant été mélangée à une forte dose de somnifère.

Aussi la victime sentit-elle les paupières s'alourdir comme du plomb, au point de ne plus pouvoir ouvrir les yeux et tomber dans profond sommeil.

L'accusé profita de cette situation pour la soulager de la somme qu'elle amena à titre d'avance, en vue de conclure la vente de la roulotte soit 950 dinars le complice aida l'accusé à éloigner la victime des lieux des faits, pour se retrouver à son réveil dans un endroit isolé.

Elle alla dare-dare après avoir vu un médecin qui constata son état général par un certificat médical, au poste de police de la région pour y faire part de sa mésaventure.

Arrêté, le malfaiteur fut inculpé ainsi que son complice d'escroquerie.

Le tribunal renvoya l'affaire à la demande de l'avocat en vue de préparer les moyens de défense.



Juin 2007
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
<< >>